APPRENDRE SANS ALLER A L’ECOLE

S’il y’a bien une chose qui me manque depuis que je ne vais plus à l’école, c’est le fait d’apprendre de nouvelles choses chaque jour. Maintenant, pour apprendre, cela doit être une volonté personnelle, du temps pris sur ces loisirs.

Personnellement, j’en ai besoin pour avoir la sensation d’évoluer et de m’épanouir, que cela soit dans le milieu créatif comme apprendre de nouveaux points en tricot ou découvrir un autre univers de création ou que ce soit en culture générale ou en compétences professionnelles.

Dans cet article, je voulais te donner mes astuces pour apprendre, encore et toujours sans retourner en formation ou à l’école.

  • Les livres.

Ma mère me disait toujours plus jeune qu’il fallait lire pour parler correctement français et avoir du vocabulaire. Je m’en rends compte aujourd’hui dans mon quotidien « d’adulte », les mauvaises habitudes de français sont vite prises, les tocs de notre entourage aussi.

Puis le monde est littéraire est tellement vaste, il y a des livres sur absolument tout ! Personnellement, j’adore lire les encyclopédies ou les gros livres sur les astuces de la vie ! Ça me permet de me remettre en question sur mes habitudes au quotidien et me motive à faire plus de choses moi même. A l’aide d’un bouquin, on peut apprendre à utiliser internet ou un logiciel, apprendre une langue étrangère, à construire une cabane.. etc.

illustration-livre

  •  Les tutos sur internet

Beaucoup de personnes prennent le temps de faire des vidéos pour nous apprendre à faire des choses qu’ils maîtrisent. On peut trouver sur internet des cours de bricolage, d’informatique… Moi j’utilise surtout cet outil pour m’améliorer avec les logiciels que je n’utilise pas dans mon milieu professionnel comme GIMP. Il m’arrive souvent de regarder au travail quelques cours sur Excel lorsque je suis embêté sur l’utilisation d’une formule ou d’une macro.

  • Les associations et leur panel de formation

Lorsqu’on s’y intéresse, de nombreuses associations proposent des formations à petit prix. Etant membre d’une association offrant un panel de formation énorme, je vais souvent en formation le weekend grâce à eux. Pour quelques euros symboliques, souvent destinés à payer les repas du midi, je me forme sur des sujets tels que le management, la direction de projet ou la gestion du temps. Quand une formation professionnelle coûte au minimum 500 euros par séance, il est sympa de pouvoir participer à des formations professionnelles pour quasiment rien !

Si tu es plus tourné sur l’environnement, il y a également des associations qui proposent des formations en permaculture, en construction écologique etc pour presque rien !

illustration-formation

  • Les cours en ligne

J’ai découvert il y a quelques mois un article présentant ces sites ou l’on peut trouver gratuitement des formations professionnelles en ligne, sous forme de vidéo. Les sujets sont très variés et quelques unes sont en français. Les sites sont Coursera, udacity  ou Openclassrooms . Pour ma part, j’ai testé Coursera et Openclassrooms avec une formation de Web marketing et une autre de création d’entreprise. J’ai été contente de ces deux formations ou j’ai vraiment la sensation d’apprendre des choses concrètes.

J’espère que ces quelques tuyaux t’aidera à satisfaire tes envies de savoir…

Et au fait, en parlant de savoir, je vais commencer des cours hebdomadaires prochainement  dans un petit atelier à Arles 🙂 J’espère pouvoir te montrer dans quelques mois mes premières créations !

O. 

 

 

L’ ENGAGEMENT ASSOCIATIF

Ça fait plusieurs semaines que cet article est en préparation, pas que je veuille en faire un chef d’oeuvre littéraire, mais ce sujet me tient à cœur.

engagement associatif

J’ai longtemps hésité avant de m’engager dans une association, tiraillée entre envie et crainte. La crainte de ne rien apporter, de ne pas avoir le temps, et l’hésitation sur le choix de l’association. J’ai toujours été attirée par l’humanitaire – j’ai d’ailleurs tenté une licence de droit pour y arriver – échec monumental ^^ – mais la barrière de la langue m’a longtemps freiné. Il faut dire que pour moi, le cours d’anglais a toujours sonné comme l’heure d’une sieste pendant laquelle j’étais bercée par le doux son des verbes irréguliers. Alors partir aider un peuple quand la seule langue que l’on maîtrise est le français, c’est compliqué.

Mais j’avais tord, car il y a beaucoup d’autres associations en France qui ont besoin de bénévoles pour perpétuer leurs actions et ce n’est pas forcément pour une action à l’étranger. Si tu regardes le 20H, tu sais autant que moi que beaucoup de français aussi ont besoin d’aide.

De l’association sportive ou culturelle en passant par l’association civique ou caritative, des milliers de possibilités s’ouvrent à toi. Et si tu arrives à te décider sur le choix de l’association, tu ne seras pas déçue, car en plus d’apporter beaucoup aux autres, tu y trouveras aussi ton intérêt.

L’engagement associatif te permettra :

  • de t’ouvrir aux autres
  • de faire de nombreuses rencontres – une association, tout comme une entreprise, est souvent intergénérationnelle. Elle te permettra de rencontrer des gens très différents de ton entourage, ce qui t’ouvrira l’esprit ! 
  • de te donner confiance en toi – tu es bénévole, tu ne seras jamais jugée pour tes éventuelles erreurs et tu seras valorisée pour tes bonnes actions.
  • d’apprendre de nombreuses choses. Une association te permet de toucher à tout : logistique, gestion, trésorerie, ou encore communication à gérer et tu en ressortiras grandie – peut-être même que cela te donnera envie d’entreprendre ! 
  • de te faire un réseau dans ta ville/région, toujours utile pour ta vie professionnelle.

L’association qui m’a convaincue de me lancer est la Jeune Chambre Economique. Si toi aussi, tu veux t’engager dans une association pour apporter des changements positifs à ta ville et à son territoire, cette association est faite pour toi. Un an que j’y suis investie et le bilan est déjà riche !

J’espère t’avoir convaincue de te lancer dans une association. N’hésite pas à venir voir nos actions et lance toi !

O.